Porta Nova exemple pour le secteur dans le domaine de la durabilité.

By Stefan van Vuuren Posted in - Porta Nova on No comments

Début avril, Porta Nova était présente aux heures de grande écoute sur la chaîne d’information nationale. Notre secteur agricole et horticole se bat pour être moins dépendant de l’utilisation de gaz naturel et d’énergie en règle générale, dans la perspective de la durabilité, de l’épuisement du gaz groningois et de l’augmentation des prix du gaz.

Ces dernières années, nous nous sommes développés en tant qu’entreprise pour passer du tout gaz naturel (période jusqu’à 2007) au pratiquement sans gaz naturel. Ceci a été atteint entre autres grâce à la mise en application d’innovations, parmi lesquelles le Climator.

En raison de ces développements notamment, la chaîne NOS a effectué une brève interview et l’a utilisée dans le « Journal de 20 heures », le programme d’information le plus important de la télévision néerlandaise. (film NOS)

Avec notre système Climator unique, nous sommes depuis des années un exemple dans le domaine de la durabilité … Et le plus beau, c’est que ceci nous aide également à délivrer une qualité supérieure tout au long de l’année !

« Le Climator », comment ça marche:

Scheme explaining how the Climator system works

Scheme explaining how the Climator system works

En été, il fait souvent trop chaud aux Pays-Bas pour pouvoir cultiver une rose avec de grands boutons d’une qualité exceptionnelle. Mais la société Porta Nova ne baisse cependant pas les bras. Nous sommes la seule pépinière de roses aux Pays-Bas ayant investi en 2008 dans un système de refroidissement/chauffage ingénieux et hypermoderne ; « le Climator ». Ceci nous permet de refroidir la serre en été et de la chauffer en hiver afin de pouvoir garantir une qualité exceptionnelle de roses toute l’année ! Et ceci ne se fait pas par le biais d’un système d’air conditionné énergivore mais par un système très respectueux de l’environnement.

La serre est refroidie en été grâce à de l’eau froide qui est pompée derrière l’entreprise à une profondeur de 100 mètres. Cette eau est alors acheminée vers un réservoir journalier de 6000 m3. Par le biais de la réserve journalière et avec l’eau froide de la pompe à chaleur, nous sommes à même de refroidir la serre jusqu’à la température idéale indépendamment des conditions météorologiques extérieures. Le « Climator » joue un rôle essentiel dans ce processus. Cet échangeur de chaleur fait passer le froid de manière très efficace à l’air de la serre et réchauffe l’eau de refroidissement. L’eau réchauffée sortant de la serre est repompée à l’avant de l’entreprise dans le sol à la même profondeur. L’eau n’est donc pas consommée mais utilisée comme vecteur énergétique.

 

En hiver, la serre est chauffée avec la même eau chaude qui est stockée dans le sol en été. Celle-ci est pompée vers la pompe à chaleur qui chauffe l’eau jusqu’à 35°C permettant de chauffer la serre. De l’autre côté de la pompe à chaleur, il y a de l’eau à 5°C qui est stockée dans le sol pour la saison de refroidissement suivante. De cette façon, toute la chaleur solaire superflue de l’été est utilisée afin de chauffer la serre en hiver. Inutile donc d’utiliser des combustibles fossiles comme le gaz pour chauffer la serre. Il y a même un surplus de chaleur énorme qui pourrait être utilisé pour chauffer jusqu’à 3000 habitations. Le dessin ci-dessous montre les flux d’énergie.

Porta nova greenhouse

Porta Nova contribue également à la réduction des émissions de CO2.

Co2 tank rose farm

Le CO2 est un déchet dans le monde entier. Cependant pour la rose, il s’agit d’un des éléments (nutritifs) les plus importants pour une bonne qualité. Les roses ont besoin de CO2 pour leur photosynthèse. Elles le transforment en sucres et en oxygène. Porta Nova s’approvisionne en CO2 à partir des déchets d’une centrale énergétique de Rotterdam. De cette manière, nous apportons également notre pierre à la réduction des émissions de CO2.